Non classé

A vous toutes

love.jpg

A toi, la maman de famille nombreuse, qui vis à trois cent à l’heure pour assurer le bien de ta tribu, jusqu’à t’en oublier parfois, parce qu’ils passent bien souvent avant tout le reste et que leur agitation, la place qu’ils prennent, leurs chamailleries font ton bonheur quotidien…

A toi, jeune maman qui as la sensation de tâtonner avec ton nouveau-né, qui découvres peu à peu la maternité, sans oser dire que parfois c’est dur, mais qui débordes en même temps d’un amour indicible en te demandant bien souvent, quand même, ce qu’il t’a pris de t’être lancée là-dedans…

A toi, future maman qui porte avec amour et fierté cette vie en construction, qui sens grandir en toi cet être qui s’apprête à chambouler ton existence à tout jamais et lui prépares avec soin un nid tout doux…

A toi, aussi, femme infertile, aux prises avec l’attente, les longs protocoles PMA, qui oscilles sans cesse, depuis déjà trop longtemps, entre espoir et souffrance infinie, qui es déjà mère dans ton cœur en menant ce combat pour l’enfant qui viendra le clore…

A toi, mamange, qui as aujourd’hui une pensée pour un enfant, ou plusieurs, qui est si proche dans ton cœur, malgré son absence si douloureuse…

A toi, maman solo, qui as du apprendre à mener ta barque toute seule, parce que le papa a quitté le navire, courageuse pour deux, tendre pour deux, ferme pour deux, ne doute jamais de ton mérite…

A toi, maman de jumeaux, qui en avais prévu un seul et as eu un bonus au programme, qui galères et aimes au double d’une maman lambda

A toi, maman qui n’aura pas la sienne à appeler en cette fête des mères, parce que vos liens n’en sont plus et qui essaies, malgré ce handicap latent, d’être une bonne mère sans en avoir bénéficié auparavant, pleine de courage et de doutes…

A toi, maman qui n’aura pas la sienne à appeler en cette fête des mères, parce qu’elle était une maman géniale que la mort a reprise trop vite, trop tôt et qui a laissé un grand vide dans ton cœur…

A toi, maman qui affronte la maladie, la douleur, le handicap de ton enfant, qui mènes à ses côtés un combat quotidien contre le sort qui s’est fait bien dur, qui es, plus qu’une autre, le pilier de ton enfant, malgré l’épuisement qui t’oppresse bien souvent…

A toi, maman normale, mais pas toujours, parce qu’à chaque maman sa normalité. Qui aimes follement tes enfants mais pousses un soupir de soulagement quand ils sont endormis. Qui adoptes une attitude d’adulte et aimes retomber en enfance avec eux. Qui voudrais t’exiler sur une île déserte et qui, en fait, ne peux te passer d’eux. Toi qui voudrais bien dormir plus mais ne plus jamais vivre sans eux. Qui râles quand ils te réveillent à l’aube et oublies tout en voyant leur sourire et leurs cheveux ébouriffés. Toi qui as connu les poussées dentaires, les couches qui débordent et aussi les pipis qui débordent sans couche, qui as connu le Terrible Two, Horrible Three, Freaky Four et redoutes déjà le Deadly Fifteen, les bains qui finissent en bataille d’eau, les câlins dont on voudrait qu’ils ne finissent jamais, les bobos du corps et du cœur, les arrivées au boulot avec une tâche de vomi sur le pull ou un doudou dans le sac, toi qui t’es promis de ne jamais en avoir de deuxième et as recommencé ou projettes de le faire, parce qu’en fait, la maternité est l’aventure la plus éreintante et merveilleuse que l’on puisse vivre…

A vous toutes, avec vos forces, vos faiblesses, vos enfants nés ou attendus…

Bonne Fête.

rose main.jpg

 

 

Publicités

15 commentaires sur “A vous toutes

  1. Quand j’étais encore en pma on avait participé à un échange de cadeau au moment de la fête des mères. Histoire de rendre la fête plus joyeuse. Maintenant que j’ai ma merveilleuse petite fille je chéri cette journée même aujourd’hui avec un lève à 5h30

    J'aime

  2. Aujourd’hui soir, mon fils de 3 semaines a choisi le moment où il était nu contre moi pour se soulager dans ma main !! Je passe pourtant la meilleure fête des mères car j’ai enfin eu mon 2ème après 3 ans de galère, de fausses couches etc. Comme quoi, on oublie vraiment tout quand on les a dans nos bras 🙂 bonne fête 🙂

    J'aime

  3. Bonne fête à toi également ❤

    On peut critiquer l'EN et sa manière de faire sur plein de chose, mais pour moi ça reste mes plus beaux moments de fête des Mamans :
    * les secrets jusqu'au grand jour
    * les DIY complètement personnalisés par leurs petites mains
    * les ratés tout barbouillés mais impossible de les jeter
    * les poèmes redondants et dégoulinants de bons sentiments appris en une semaine et dont ils remplacent certains mots à leur convenance
    * leur sur excitation "MAIS FERME TES YEUX !!!"
    C'est mon kif à moi 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s