Pensées de mummy

Météo trop calme

Il y a des moments dans la pré-maternité que l’on n’aime pas: les essais qui s’éternisent, la suspicion d’un problème, l’attente de savoir si la grossesse évolue ou encore l’attente de la fausse couche.

J’ai connu toutes ces étapes, plusieurs fois, tellement que je suis joueuse. Je suis présentement sur cette dernière case: attente de la fausse couche.

enervee.gif

D’habitude, je dois reconnaître à mon corps un mérite incontestable: il est réactif. Dès que la petite flamme s’est éteinte, il expulse. Les saignements commencent faiblement mais très tôt. En général, c’est plus la baisse du taux d’HCG que je dois attendre. C’est ainsi qu’on a soupçonné une GEU lors de ma première FC: je saignais mais mon taux stagnait. Il a mis quelque chose comme deux semaines pour descendre de son olympique 108 ui! M’enfin, l’essentiel est que j’aie pu échapper à la GEU.

Cette fois-ci, mon corps se la coule douce. Il n’en fiche pas une. Pourtant, ne vous y méprenez pas, Numérobis n’évolue plus, le dernier test en date était encore plus clair. Le taux, lui, fait son taf et baisse. Pourtant, il ne se passe rien.

cat griffes

Etant d’un naturel ultra patient en ce qui me concerne (avec les autres, je suis très patiente, mais de moi tout doit être rapidement et efficacement mené), je suis déjà en train de bouillir. Et de me poser dix mille questions car ma malheureuse expérience toujours plus longue des FC ne m’a pas habituée à cette absence de réaction de mon corps. Et l’idée de porter un soupçon de vie déjà révolue me met dans un état peu agréable. Bref, faut que ça bouge, là!

J’ignore quel est mon plan d’attaque. L’attente? Bien-sûr mais je connais bien mon corps et les signes précurseurs que la fausse couche va se faire: douleurs particulières (que j’ai eu 15 minutes hier, sans suite), dégonflement de la poitrine, pertes roses, frilosité…Là, je ne me leurre pas, ce n’est pas pour maintenant, tout est au point mort, je me sens aussi enceinte qu’il y a 5 jours, tout en sachant ne plus l’être. Alors oui, je vais encore attendre, mais une FC si précoce n’a aucune raison de traîner, il n’y a quand même pas grand chose à virer, hein…

ennui total.gif

Je pense faire un dosage sanguin d’HCG pour voir, au cas où mes tests soient tous fous (gros sourire ironique) et qu’il soit plus haut que prévu. Ou pour voir s’il ne ferait pas le yoyo, style une GEU me changerait des FC.

Je ne sais pas encore mais, pour l’heure, porter une flamme éteinte entraîne un net affaiblissement de la mienne. J’ai besoin qu’il s’en aille, j’ai besoin de tourner très vite la page. On n’a pas que ça à faire et j’en ai marre de tourner en rond intérieurement.

Publicités

19 commentaires sur “Météo trop calme

  1. L’attente doit être insupportable 😔. Si rien ne vient aujourd’hui faire une prise de sang est un excellent point de départ ! Tu as besoin de savoir ce qui se trame dans ton ventre. Si j’étais toi je serais complétement chèvre. Si un malentendu est arrivé, pourquoi pas un deuxième…
    Courage à toi ☀️

    J'aime

  2. Chez moi ça prend toujours 3 semaines à 1 mois, même pour l’oeuf clair. C’est dur de le savoir toujours là quand il n’y a plus de vie. Courage, j’espère que les choses vont vite s’accélérer pour que tu puisses passer a autre chose.

    J'aime

  3. Encore une fois je ne peux que te comprendre il n’y a rien de pire que de savoir qu’on porte, non plus la vie, mais la mort. C’est une attente interminable.

    Je te souhaite bien du courage dans cette douloureuse épreuve… ❤ J'espère que ta bête s'occupe bien de sa maman dans ces moments difficiles. Je sais à quel points ils peuvent être d'un soutien inestimable malgré leur jeune âge.

    J'aime

    1. Merci pour ton mot hélas fort d’expérience… La Bête est peut-être un peu moins dure depuis quelques jours mais je nie jusqu’au fond de moi un possible mal-être, elle ne le perçoit peut-être pas. Je me raisonne: elle est là, au moins je tombe enceinte plus facilement qu’avant et c’est toujours précoce. J’ai juste hâte qu’il parte pour tourner la page.

      J'aime

  4. Contre toute attente je continue d’espérer. Peut-être que petit warrior numéro 2 est obligé de se cacher encore mieux que la Bête pour tromper le destin…

    J'aime

    1. C’est vraiment gentil mais improbable, les tests éclaircissent. Heureusement que je les ai faits car sinon je pourrais y croire entre l’absence de tout signe de FC et des joyeusetés style nausées et bouffées de chaleur. J’en ai marre.

      J'aime

  5. Patience patience … tellement facile à dire dans ces situations. je ferai aussi un dosage HCG, sait-on jamais, c’st peut-être un coriace et la petite lueur est encore là. Dans le cas contraire, c’est peut-être comme les règles, plus on y pense moins elles arrivent … Mère Nature est pas toujours sympa … Courage dans tous les cas

    J'aime

    1. Je vais faire un dosage, juste pour avoir une idée de la situation. C’est compromis que la grossesse évolue bien, mais j’aimerais savoir ce qui empêche mon corps d’évacuer. Je ne pense pas que l’esprit y soit pour quelque chose car de toutes mes FC, c’est bien la première qui semble bloquée…

      J'aime

  6. Je suis vraiment désolée pour ta fc… »encore une »…et ça doit être encore plus dur que ton corps ne se « débarrasse » pas naturellement et rapidement de ce petit morceau de vie. Bon courage…j’espère que tu n’auras pas à subir une intervention. J’espère que tu gardes le moral malgré la difficulté de la situation.

    J'aime

    1. Merci beaucoup…Le moral tient, La Bête a besoin d’une maman en forme. Mais le physique peine, j’ai pas mal de symptômes désagréables et ai frôlé le malaise ce matin. Il me tarde que la situation évolue.

      J'aime

  7. On avait déjà eu l’occasion d’en parler sur un autre post : après la Poulette qui s’est installée au bout de 3 petits mois, nous avons tenté le deuxième. Trois fausses couches en 2 ans. Sur 2 fausses couches, le cœur s’est arrêté de battre aux alentours des 8 sa (ou plutôt il n’a pas vraiment démarré pour diverses raisons chromosomiques). Pour la 1ère j’avais rdv à 13sa chez le gyneco. Je suis donc restée plus d’un mois avec sans aucune manifestation (sang, douleurs…), avec des symptômes (nausées, dégoût…). La seule indication avait été une intuition, une remarque à mon compagnon ou j’ai dit « mon ventre est vide ». Pour les 3 fausses couches, je n’ai jamais expulsé naturellement, j’ai chaque fois dû passer par la case curetage. Ça m’a par contre évité d’endurer les douleurs physiques en plus des douleurs morales. L’attente est toujours penible… et pour répondre à ton post précédent, quand on a des fausses couches à répétition, y croire devient horriblement difficile. Nous avons attendu les 7 mois pour décider d’un prénom, 8 mois pour trier les vêtements de la grande, et je n’ai pas réussi à acheter des couches avant la naissance. Heureusement après, tout s’adoucit, même si le parcours du combattant ne s’oublie jamais.
    Mes pensées t’accompagnent dans ces moments compliqués et je t’envoie beaucoup de courage, ainsi qu’à ton compagnon.

    J'aime

    1. Merci pour ton expérience qui a en effet été douloureuse moralement. Si j’ai bien compris, tu as fini par avoir ton deuxième? Tes FC avaient une origine identifiée? Ce qui est très étrange, là, c’est que mes tests sont redevenus quasi négatifs, mon taux a donc bien chuté, probablement jusqu’en bas, je ne comprends donc pas ce qui cloche. Il me semble que dans les cas comme le tien, c’est que l’embryon ne se décroche pas, non? En effet, plus on accumule les FC, moins on y croit mais la présence de ma fille adoucit toute peine, un deuxième serait du plus mais s’il ne vient pas, j’ai l’immense chance d’avoir une fille merveilleuse et en bonne santé. Merci beaucoup pour ton soutien.

      J'aime

      1. Oui, le deuxième est né il y a un mois 🙂 pour les raisons des fausses couches : une primo infection au CMV, le cœur s’est arrêté a 14sa. Pour les deux fausses couches vers les 8sa, un avait une triploïdie (3 paires de tous les chromosomes) et l’autre aucune raison identifiée (j’ai 39 ans, donc forcément ce genre de choses arrive plus souvent). Et oui, les embryons ne se decrochaient pas, ce qui est difficile dans le sens que ton corps ne rejette pas cet embryon, mais dans la tête tu dois quand même déjà en faire le deuil. J’ai été voir une psy, et j’ai fini par lâcher prise en arrivant à croire quand je disais « ce n’est pas grave si y en a pas de deuxième » et en apprenant à être plus tolérante avec mon corps. Mais je n’ai pas de souci de fertilité ni de difficulté particulière, je n’ai donc pas les mêmes difficultés et obstacles à surmonter que toi. J’imagine à quel point c’est encore plus penible et difficile.

        J'aime

      2. Félicitations pour ton bébé ! De malheureux concours de circonstances concernant tes FC, quel parcours ! Je n’imagine même pas la douleur que ce doit être une FC à 14 semaines, quelle horreur ! Le deuil est une étape indispensable à chaque FC, je prends toujours le temps de dire au revoir à mes étoiles. Ridicule peut-être, mais important pour moi. Ici fertilité pas au top mais étrangement depuis la naissance de La Bête, je tombe enceinte deux fois plus souvent ! Pourtant nos soucis sont probablement toujours là…

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s