évolution bébé·Pensées de mummy

Timide, et alors?

Inutile de se voiler la face plus longtemps: La Bête est timide.

timide 2.jpg

Cela s’est manifesté dès ses 5-6 mois d’une façon fulgurante: dès qu’une nouvelle tête s’approchait d’elle, même avec toutes les meilleures intentions du monde: elle hurlait. Personne ne passait la barrière de sécurité à part papa et maman. Le chien aussi. Sur le coup, on a mis ça sur le dos des angoisses de séparation qui l’assaillaient déjà.

Cependant, le temps a passé, les angoisses aussi et La Bête reste assez difficile à approcher. En fait, les enfants ont carte blanche, elle s’en approche volontiers, qu’ils soient de son âge ou bien plus grands, aucun souci. Elle les observera, surtout, mais ira sans crainte vers eux. C’est avec les adultes que ça se corse, même ses grands-parents qu’elle voit en gros une fois par mois. Elle a abandonné les hurlements mais se niche contre maman en cachant sa tête, en répétant inlassablement « maman ». Il lui faut de longues minutes pour se laisser, très progressivement, approcher. C’est plus long avec les hommes qu’avec les femmes, allez savoir pourquoi. Parfois, ça bloque bien, c’est le cas avec mon père. Il peut faire le clown, lui parler gentiment, elle le craint alors qu’il ne s’est jamais rien passé de mal entre eux.

Pire encore, lorsqu’elle passe beaucoup de temps avec l’un de nous deux (soit maman en ce moment), elle ignore superbement l’autre parent lorsqu’il rentre! Il lui faudra toujours au moins dix minutes pour appréhender cette nouvelle venue et aller accueillir comme il se doit son (malheureux) parent.

bienvenue.jpg

Evidemment, ce n’est pas l’attitude la plus répandue chez les bambins de son âge. C’est ce que nos parents respectifs aiment à nous dire, à coup de « Oh, dis donc, elle est difficile » ou « j’espère qu’elle va se sociabiliser un peu ». Seule Super Nounou, au contraire, trouve La Bête au contraire « facile » et respecte aisément son « temps d’observation nécessaire ». Incompréhension VS bienveillance. M’enfin…

Vous voulez que je vous dise? Moi ça me va très bien d’avoir une fille timide! D’ailleurs, j’en causais avec une grand-mère à l’aire de jeux hier. Elle a bien remarqué que La Bête se cachait contre maman à la moindre approche d’adulte. Elle m’a dit que sa petite-fille de deux ans était toute pareille et que le temps faisant son œuvre, elle s’ouvrait doucement. Nous étions d’accord sur un fait indéniable: il vaut mieux avoir un enfant trop timide plutôt qu’allant avec n’importe qui! Donc moi, d’avoir une Bête un peu sauvage, cela ne me pose pas de problème particulier.

Pour être honnête, vu son pedigree, La Bête avait peu de chances d’être ultra à l’aise avec les gens dès sa prime enfance. Chéri m’a confié avoir été très longtemps introverti. Même aujourd’hui, il est plutôt du genre ours. Quant à moi, j’ai aussi été un temps considérable d’une timidité très pénible. Le genre d’élève qui s’assoit toujours au fond de la classe, non pas pour faire n’importe quoi (du moins, pas avant le lycée) mais pour être loin du prof! Je haïssais de tout mon cœur les exercices oraux, ne levais la main que rarement. Je détestais aller faire une course pour mes parents, adresser la parole aux vendeurs me demandait des efforts. Ce qui m’a en grande partie soignée fut le théâtre, quelle révélation! Endosser le rôle d’un autre devant une centaine de personnes m’a finalement aidée à assumer mon propre personnage dans la vraie vie. Et pouf, je suis devenue prof, une prof qui n’a aucun mal à faire cours devant vingt-cinq zigues de 15 ans. J’en garde des séquelles, de cette grande timidité, mais je suis la preuve vivante que le temps fait son travail et que les choses s’arrangent.

potes.jpg

Ainsi, pour ma fille, je ne me fais pas spécialement de souci. Cela viendra, quand elle le voudra, quand les circonstances seront favorables. Peut-être à 3 ans, 10 ans ou 15 ans, peu m’importe, tant qu’elle se sent bien dans sa peau! Je ne forcerai pas la nature pour faire plaisir à ceux qui déplorent sa timidité. Surtout qu’en y regardant bien, après son précieux temps d’observation collée à maman, elle s’ouvre! Rien de bien inquiétant, donc. Patience, elle se construit peu à peu, la route est encore bien longue.

A mes yeux, de toute façon, la timidité n’est pas un défaut. Les gens timides sont presque toujours d’une grande gentillesse, justement! Quand on sait percer leur coquille de protection, on trouve fréquemment de jolies perles. La timidité, c’est un témoin d’une grande sensibilité au monde, d’un besoin de s’adapter peu à peu à toutes ces informations qui viennent en masse. C’est aussi un trait de caractère qui aide à distinguer un peu mieux la vraie nature des gens qui nous entourent. Ainsi, sois timide, ma fille et l’avenir dira ce que tu en feras…

Et vous, des timides dans vos enfants?

 

Publicités

20 commentaires sur “Timide, et alors?

  1. Tout comme toi j’ai longtemps étais timidite. C’était presque maladif. Aujourd’hui je ne pense pas ne plus l’etre, j’ai juste appris à prendre sur moi mais les relations sociales sont loin d’être évidente. J’essai de ne pas transmettre ça à ma fille. On verra bien pour le moment, elle est bien plus à l’aise que moi en société et me pousse à sortir de ma zone de confort très souvent.

    J'aime

  2. Alors ici, avec moi qui était très timide (et je le suis toujours au fond de moi) mais j’ai appris à prendre énormément sur moi avec l’âge et je pense aussi que tout mes voyages m’ont aidés à me forger cette façade de personne sûre d’elle (alors qu’à l’interieur, pas du tout 😂) et mon chéri, qui lui est carrément sauvage et peut même paraître froid et «bizarre » aux yeux de ceux qui ne le connaissent pas ou ne le mettent pas à l’aise. On a la chance de ne pas avoir fait une petite fille introvertie, à 17 mois, elle commence tout de même à avoir ses têtes et ne plus aller vers les gens aussi facilement que quand elle était plus petite. Mais la crèche doit aussi l’aider à avoir ce côté assez facilement approchable car il y a beaucoup d’adultes autour d’elle la journée. J’espere qu’elle ne sera pas trop timide car j’ai mal vécu, comme toi de devoir parler avec des inconnus… je ne lui souhaite pas, mais si elle pouvait quand même être un peu méfiante, je serais rassurée sur le fait qu’elle ne parte pas avec n’importe qui
    Là où je me retrouve aussi beaucoup dans ce que tu décris du comportement de ta bête c’est avec le parent plus absent que l’autre, et en ce moment son papa en fait les frais et je sens bien que ça le touche beaucoup… je suis triste pour lui, mais je sais que ça ne durera pas, du moins j’espère 😊

    J'aime

    1. C’est certain que la crèche doit l’aider, pour qu’elle déjoue les statistiques! 🙂 J’imagine qu’en lui expliquant et avec l’âge, elle apprendra la prudence qui s’impose envers les autres. En effet, ce n’est pas simple pour le parent moins présent d’être accueilli avec indifférence. Heureusement, ici, ça ne dure jamais!

      J'aime

  3. Je suis d’accord avec toi: il ne faut rien forcer. Il n’y a rien de déplaisant à avoir un enfant timide! Ici même profil pour Aïnoha. Et les critiques sur son manque de socialisation vont bon train. Nous on s’en fiche 😊. On est heureuses. Et comme tu dis ça a tout le temps de changer…

    J'aime

  4. Ici c’est très variable, parfois il se cache dans mon cou en me serrant très fort et disant « maman » également.. Et parfois au contraire il se met à parler et montrer des choses etc à des inconnus.. Mais ils doivent respecter le périmètre de sécurité, donc ne pas le toucher sinon il hurle et vient se réfugier.

    Avec les enfants par contre il est super sociable encore tout à l’heure, on est allés lui acheter des chaussures, et il s’est mis à parler avec un petit garçon de +_ le même age ! Drôle de conversation d’ailleurs il s’est mis à lui parler de son « bidou » en soulevant son T-shirt…

    De ce côté on a plutôt de la chance les gens sont en général assez compréhensifs et lui trouvent très sociable donc ils respectent son besoin d’observer de loin et de se rassurer près de maman avant de fait copain.

    J'aime

    1. Avec les enfants, La Bête n’a aucun souci. L’autre jour, elle est allée de but en blanc toucher le t-shirt d’une fille qui devait avoir bien 7-8 ans parce qu’il y avait des paillettes! Comme ton fils, elle n’apprécie pas d’être touchée par n’importe qui! C’est bien d’être entourée de gens qui posent un regard bienveillant, c’est le cas de Super Nounou dont le bon sens fait beaucoup de bien!

      J'aime

  5. Ma fille jusqu a ses 15 mois n’acceptait personne sauf papa ou maman … puis petit à petit elle a fait son nid et maintenant elle est ultra bavarde et parle avec tous le monde même dans magasins… par contre à sa volonté si elle la pas envie d’être abordé même verbalement elle répond « on y va son prénom veut partir » pour ta puce chaque enfant son tempérament et à part l’accompagner comme tu le fais déjà c’est juste eux 😍

    J'aime

    1. Peut-être que la parole change les choses, pour le moment, La Bête ne s’exprime pas assez clairement pour être comprise de n’importe qui. Va savoir si ça ne la débloquera pas ensuite… Elle fait pareil quand elle est mal à l’aise « Son prénom + vroum vroum ».

      J'aime

  6. Ma Mini-Koala est aussi une grande timide, puis passé le temps d’observation/d’adaptation elle s’ouvre aux autres et on ne l’arrête plus de parler!
    Par contre, comme toi, j’étais plutôt rassurée qu’elle n’ose pas s’approcher des inconnus… Mais elle m’a fait 2 fois le coup de donner la main à des inconnus lorsqu’on faisait des courses: une mamie qui avait l’air sympathique (je dois lui accorder !) et une maman et son ado. J’étais juste à côté, hein, je te rassure. Mais ça m’a fait vraiment bizarre, je ne pensais pas qu’elle serait capable de « partir » avec ces gens. Alors j’ai expliqué qu’on ne partait pas avec des inconnus, que tout le monde n’était pas bien intentionné… Ça fait bizarre de dire à une deuzans que non, le monde n’est pas le royaume des Bisounours, mais il le fallait.

    J'aime

    1. Tu m’étonnes que ça fait bizarre! En fait, La Bête nous l’a fait une fois, il n’y a pas si longtemps. Elle était absorbée dans la contemplation de chèvres et a donné la main à une mamie qui passait par-là. On est quasi sûrs qu’elle n’avait pas percuté car quand elle s’en est aperçue, on n’a pas eu à lui dire de revenir, elle s’est précipitée! C’est important qu’ils sachent qu’en effet, tout le monde n’est pas toujours gentil.

      J'aime

  7. Pour le moment (à bientôt sept mois) l’hippocampe est plutôt sociable et généreux en sourires… Pourtant ses deux parents sont des timides : tendance Ours du côté paternel, tendance « Je prends sur moi (et j’ai été prof) » du côté maternel. On verra ce que ça donnera par la suite…
    Mais je ne vois pas non plus ce qu’il y a de gênant à avoir un enfant timide. On dirait parfois que les adultes veulent surtout ne pas avoir à faire le moindre effort d’adaptation…

    Aimé par 1 personne

  8. Très beau message d’acceptation. A mon avis les choses évoluent. Je ne pourrait pas dire du tout si ma fille est timide ou non. Quoi qu’il en soit je ne trouve pas que la timidité soit un défaut, au contraire !
    EM.

    J'aime

  9. J’ai connu une timidité presque maladive comme toi durant ma jeunesse, guéri par la force des choses via mon métier où je cotoie des gens de tout horizon. Les examens oraux quelle horreur, le stress qui m’agite des jours avant, la diarrhée 🙈, les maux de tête… Pourtant j’étais une petite fille très sociable avec pleins de copines et des anniversaires où nous étions toujours au moins 40. Tout peut si vite changer, dans un sens comme dans l’autre.

    J'aime

    1. En te lisant, on n’imagine pas une ex-timide! 😉 Ah les oraux…Une semaine avant mon oral du CAPES, j’ai cessé de m’alimenter et de dormir, tu aurais vu mon état le jour J, au bord du trépas! Comme toi, je suis (encore un peu) timide mais très sociable: je me plais en compagnie des autres, m’entends facilement avec les gens, je n’ai pas spécialement d’ennemis et aime voir du monde.

      J'aime

      1. Comme quoi la vie nous métamorphose… Je t’imagine tout à fait le jour de ton oral, cela fait tellement écho à mes propres expériences… Que de souvenirs ! Je range cela dans la même catégorie que travail et contractions de folie tellement ce fut « plaisant » 😉

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s