Pensées de mummy

Et maintenant, on fait quoi?

J’en ai parlé plusieurs fois ici, après ma toute première grossesse, les tests positifs ont tous été compliqués à appréhender par ici.

Pour la toute première, j’étais sur le coup incrédule. Moi? Déjà enceinte? Alors qu’à ce moment-là, on ne se voyait que le week-end en attendant que Chéri me rejoigne? La bonne blague! Puis, peu à peu, mais très vite quand même: l’euphorie! On se l’imaginait déjà ce bébé, avec l’insouciance du couple qui découvre un test positif pour la première fois.

été

Pour la seconde, j’avais un jour de retard mais des pertes brunes. Légères, mais là. J’ai fait mon test, bien pâle pour un retard. Je n’ai pas réveillé Chéri pour le lui dire, à quoi bon? Je lui ai dit le soir venu d’une manière on ne peut plus laconique. Quelques jours plus tard, je le perdais.

Pour la troisième, on supposait mais je n’ai pas testé. Les pertes roses ont rapidement mis fin à nos espoirs en même temps qu’aux symptômes évocateurs. Rideau.

Pour la quatrième, je suis allée d’abord acheter un test digital. Pas une barre dont la couleur peut désespérer, car désormais j’étais connaisseuse. Pas le digital qui t’estime l’âge de la grossesse, car un « enceinte 1-2 » peut annoncer le meilleur comme le pire. Non, un digital spécial je-veux-savoir-mais-pas-trop. Un « + » ou un « -« , on ne fait pas plus basique. Le « + » est vite apparu. J’ai commencé par ressentir une terreur pure, après 16 mois de silence radio, je ne me sentais pas la force de refaire une fausse couche. J’ai quand même envoyé un message à Chéri parce que, b*rdel, qu’on l’avait attendue cette nouvelle grossesse! Huit mois et demi plus tard, La Bête venait au monde dans un silence serein.

avatar

Pour la cinquième, c’était il y a un an pile, à peu de jours près. Un simple pressentiment dont j’avais parlé ici. Pour le coup, j’espérais que mon corps ne me referait pas faux-bond, maintenant qu’il avait réussi! Alors j’ai acheté un test avec barre, toute bien pour le stade. Puis toute mieux deux jours plus tard! J’ai repris espoir…Pour que je saigne peu de temps après et comprenne que non, rien n’est jamais joué ici.

Pour la sixième, c’était une toute petite barre timide qui me l’a annoncée. Il faut dire que je l’avais fait tôt car, depuis La Bête, il semblerait que je sois devenue experte dans la détection de mes débuts de grossesse, sans pourtant être bardée de symptômes. Deux jours plus tard, le nouveau test était identique, je savais très bien ce que cela voulait dire. Alors j’ai attendu la fausse couche une bonne semaine, mais elle a fini par se faire et moi par me faire à l’idée qu’un Numérobis ne tomberait pas du ciel…

Autant vous dire que ce matin, avec deux jours de retard sur mes nouveaux cycles bien courts, j’étais déjà sûre avant de dégainer le test. Et puis j’avais tout le temps soif. Et j’étais vaseuse. Rien que du déjà-vu, tu parles! Sauf que chat échaudé craint l’eau froide, j’ai fui comme la peste les barres probablement trop pâles ou non-évolutives. Parce que depuis La Bête, un début de grossesse peut se faire sans saignement et planter quand même alors rien n’est joué. J’ai retrouvé mon bon vieux digital basique made in 2016. Réponse binaire: + ou -. Pas d’intensité, d’estimation, d’indication ou d’évolution. Tu es enceinte ou tu ne l’es pas. Le reste, on s’en tamponne. Evidemment, c’était sans la moindre surprise que j’ai vu un « + » impertinent s’afficher.

test0.jpg

Vous voulez savoir ce que j’ai ressenti? Et bien pas grand chose, sinon la certitude désagréable que les jours à venir seront bien longs… Et l’absence de toute envie de faire un dosage HCG, d’en savoir plus, d’espérer. Je suis parfaitement spectatrice de ce nouveau semblant de début de quelque chose qui a 98% de risques de planter. J’ai l’impression d’avoir jeté un œuf de poule du 5è étage en espérant qu’il ne se brise pas à l’atterrissage. Le miracle est improbable mais j’ai essayé quand même.

Contrairement aux fois précédentes, je me sens totalement prête. Dans mon corps, mes tripes, je me sens prête à retenter cette folle aventure. Les fois d’avant, je ressentais une certaine angoisse concernant la possibilité que cette nouvelle vie arrive. Pas là mais cela sera-t-il suffisant pour faire la différence? Je sais Dame Nature bien plus capricieuse que ça, sinon il y aurait moins de couples qui attendraient leur premier enfant des années et des années, bien prêts, eux aussi.

J’arrive à le dire ici dès aujourd’hui car je sais que mes lecteurs fidèles mesurent la fragilité de la chose. Vous êtes nombreux à ne pas me féliciter dans la joie mais à envoyer toute vos bonnes ondes à mon œuf qui voyage entre le 5è étage et le sol. Et ça fait du bien de ne pas attendre toute seule, que d’autres qui ont connu ça comprennent. Alors bon, j’ose poser ces mots ici et on verra ce qui suivra.

oeuf.jpg

Pas plus que je n’envisage l’issue de cette nouvelle ébauche, je ne sais ce que je vais faire dans les jours qui viennent. Un dosage? Peut-être, ou pas, ils m’ont tant déçue! Un test avec une barre qui peut augurer le meilleur comme le pire? Aucune idée, ça me fait flipper. Ma coupelle menstruelle est prête, les serviettes aussi, les anti-inflammatoires de même. Je porte mes vieilles culottes de mémé spéciales règles. Même pas honte, on prévoit. Et puis, maintenant, et bien j’attends.

ennui total.gif

Publicités

32 commentaires sur “Et maintenant, on fait quoi?

  1. Je t’envoie mon ange gardien poser un matelas bien epais sous ta fenêtre.. En attendant l’atterrissage, je t’embrasse bien fort et te souhaite que l’attente soit la moins pénible possible.

    J'aime

  2. A un moment, je me baladais avec un carré d’alèse d’hôpital dans mon sac (je l’avais récupérée lors de la FC précédente), juste au cas où, pour la voiture notamment. Bon elle a servi chez mes beaux-parents, ça m’a évité de leur pourrir le lit une 2ème fois (la 1ère étant la perte des eaux pour Mini Mousse). Alors les culottes de grand-mère, je comprends! Mais j’espère de tout coeur qu’elles resteront intactes.
    Blague à part, bon courage pour les jours à venir. Tu as raison de faire au feeling pour les tests et pds, ça sert à rien de se prendre la tête plus que nécessaire pour ça. QUand tu voudras savoir, tu le feras.

    J'aime

      1. Désolée je suis très laconique car bébé toujours à bras et donc très peu de temps sur mon PC. Là contrairement à d’habitude elle DORT DANS SONS LIT TOUTE SEULE !!! Je pense bien à toi.

        J'aime

  3. Je croise les doigts pour vous ma belle. Courage et patience, je pense que tu as raison de ne pas te precipiter ! Si 100% des grossesses n’aboutissent pas, 100% des bébés sont nés après un test positif, alors c’est un bon début 😃

    J'aime

  4. Je te comprends tellement. Un test positif n’est plus synonyme d’une grande joie par ici. C’est juste le début de l’angoisse. Sauf qu’avec le temps j’apprends à me détacher de plus en plus. La grossesse ne dure que 6 mois pour moi. Les trois premiers mois sont juste une longue attente ponctuée d’examens, de prises de sang et d’échographies en tout genre.

    J'aime

  5. J’espère tellement que cette fois sera la bonne! Je suis de tout cœur avec toi dans ces longs jours qui t’attendent… Et moi, j’attends avec toi aussi même si le problème est bien différent 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s